PARTAGES.

Small studio with grand ideas making sure people get what their businesses really need.

BLOG

Kamal : le champ des possibles de la Data

Share on linkedin
Partager sur LinkedIn
Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter

Kamal est un artiste de la data. À partir de données brutes, en vrac, il crée des tableaux qui vont donner du sens et aider les dirigeants qui doivent prendre des décisions importantes pour leurs entreprises. Kamal a toujours été fasciné par les données et a toujours voulu aller plus loin sur le sujet.

Faire toujours mieux, aller plus loin

Là où la plupart de ses pairs travaillent principalement sur des applications à partir de la base de données, Kamal s’intéresse à la base de données elle-même. Il est animé par l’envie de mieux faire, d’exploiter la data aussi finement que possible afin d’en faire une source de développement du business de ses clients. En même temps, il souhaite aussi inciter ses collègues développeurs à construire de nouvelles applications, à se dépasser et à progresser, toujours, autour de ces bases de données.

Kamal est consultant depuis 2012, sa carrière a commencé dans une entreprise d’assurance vie, sur la partie intégration de données. L’objectif de sa mission était de chercher des bénéficiaires à des assurés qui n’en avaient pas désignés. Il passait donc des journées entières devant des certificats de décès pour aider des gens à trouver des bénéficiaires grâce aux algorithmes de l’IA. En somme, des individus étaient contactés pour recevoir de l’argent de la part de « proches » qu’ils connaissaient peu ou pas du tout parfois.

Aujourd’hui et depuis 2 ans, Kamal est en mission chez BPCE / NATIXIS et il s’est spécialisé en Business Intelligence (BI). C’est un segment de la DATA SCIENCE en pleine expansion, qui a pour but de donner des vues du passé, des vues actuelles et des vues prédictives de l’activité opérationnelle de l’entreprise. Son but est de fournir des informations permettant d’optimiser et d’améliorer les prises de décision.

Un exemple des bénéfices de la BI

Voici un exemple que Kamal m’a donné, en lien avec une application ERP qui gère les missions de consultants (gestion du temps, missions effectuées, journée de travail, facturation résultante…). Sur cet ERP sont définis les clients et les projets auxquels ils sont rattachés et de nombreux intervenants renseignent le système chaque mois.

L’outil offre de nombreuses extractions classiques, des milliers de lignes permettant, par exemple, de comparer différentes périodes entre elles. Il y a de nombreuses étapes de traitement pour arriver à ces extractions, consolidation, filtrage, construction de tableaux de bord et proposition de résultats devant aider ensuite lors des réunions.

Tout ceci prend un temps très – trop – significatif et les risques d’erreurs sont grands. Il est d’ailleurs une question à laquelle tous ces indicateurs ne répondent pas : les chiffres sont-ils bons ou même pertinents ?

C’est ici que Kamal et la BI entrent en jeu. Le travail de Kamal a été de concevoir et de développer des tableaux de bord exploitables, en un clic, pour les décideurs. Les solutions qu’il a proposées ont permis aux top managers d’être alertés en temps réel – auparavant il leur fallait attendre la fin du mois – et donc de réaliser tous les ajustements nécessaires au moment opportun, au fil de l’activité.

Toutes les parties-prenantes ont maintenant accès aux informations dont elles ont besoin, avec bien sûr les protections nécessaires pour contrôler les accès aux données critiques ou confidentielles.

De manière globale, les bénéfices qu’a apportés le travail de Kamal sont les suivants :

  • Prendre des décisions ciblées et rapides, grâce à une prédiction améliorée à partir des données disponibles. Cela évite le travail en mode « pompier ».
  • Communiquer de manière optimale et au bon moment, grâce à un accès aux informations en temps réel. Cela évite panique ou goulot d’étranglement.
  • Avoir un accès précis à l’information recherchée, grâce au niveau de personnalisation élevé de chaque tableau de bord. L’utilisateur a un plus grand contrôle de son ERP.

Se tenir informé et être curieux

Kamal veut rester à la pointe sur ces sujets et il a sa propre routine de veille technologique. Chaque matin, il reçoit les notifications des articles sur ses sujets favoris via Google Feed. Il est également actif sur divers Forum, car une manière d’apprendre est de contribuer soi-même à des discussions ou projets collaboratifs. Au sein de différentes communautés, il partage outils et mises à jour, pour améliorer les pratiques de ses pairs et aider les éditeurs à faire évoluer leurs produits. Il est passionné par la technologie en général et il ne manque aucune nouveauté autour des PC, d’Apple ou du monde des mobiles.

Au sein d’ILYEUM, il souhaite développer ses compétences en tant que tech lead, donc grandir par rapport à ses missions actuelles et participer plus activement aux décisions de stratégies IT et au choix des outils de ses clients.

Pour aller dans ce sens, il souhaite travailler dans des nouveaux secteurs d’activité et sur d’autres besoins métier, afin d’élargir son champ de compréhension des besoins et contraintes existants. Il a déjà une riche culture métier, ayant travaillé dans l’assurance, la banque, l’industrie plasturgique et l’automobile. Seulement, il n’a pas encore, loin s’en faut, étanché sa soif d’apprendre. Il souhaite surtout continuer à aider les décideurs à faire grandir leurs entreprises.

Social media

Rester en contact

Newsletter

Imagine if your manager could know whether you actually

Catégories

Catégories

Newsletter

Donec elementum dui semper, pretium dui quis, pretium nisl.